C'est peut-être un chef-d'œuvre, mais il restera inconnu. 2  R.L. Le paradoxe de Mr Utterson, c'est que sa quête de Mr Hyde ne débouche pas sur autre chose que le portrait effaré de lui-même : comme si, à la surface de sa propre réflexion, sur le miroir tranquille de ses jours, quelque diable risquait d'apparaître en faisant la grimace, pavé dans la mare de ces eaux calmes. Or ce portrait est scindé, schizé en deux images opposées, chacune étant d'ailleurs en possession de Utterson : 34a) évocation par lui du testament de Jekyll, où ce dernier se décrit à la troisième personne comme un médecin bardé de titres universitaires : it provided not only that, in case of the decease of Henry Jekyll, M.D., D.C.L., LL.D., F.R.S., &C, all his possessions were to pass into the hands of his ‘friend and benefactor Edward Hyde', but... (32). 15.01.2013 - "Nature morte au miroir sphérique" de M.-C. Escher OpenEdition member – Published with Lodel – Administration only, You will be redirected to OpenEdition Search, L'archive : horizons de la création contemporaine, Écriture de la violence, violence de l'écriture, Perspectives on Modern Literary Criticism, A digital resources portal for the humanities and social sciences, https://doi.org/10.4000/sillagescritiques.3868, D'un portrait à l'autre : Dr Jekyll ou le portrait impossible, Le cas étrange du Dr Jekyll, ou l'hypothèse de la peinture hollandaise, On the Possibility and Plurality of Worlds: from, licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International, Consignes aux Rapporteurs - Instructions for Reviewers, Composition des comités et fonctionnement, Catalogue of 552 journals. Il y a – au moins – Jekyll qui écrit, Jekyll qui regarde Jekyll dans la glace tout en écrivant, Jekyll qui dit « Je » dans le texte de sa confession. 81Le choix du XVIIe siècle se justifie par l'onomastique de quatre des principaux personnages du conte de Stevenson : Carew, Jekyll, Lanyon et Hyde. J'accepte les conditions générales d’utilisation du service. Paradoxalement, la peinture de soi, loin de permettre l'accession à une meilleure connaissance de soi-même, consacre un émiettement spéculaire de la personnalité (au moins trois Jekyll, au moins comme trois figures de Gumpp dans son tableau), puis l'émergence de la figure de l'Autre, comme Rembrandt se peignant sous les traits de Zeuxis ricanant (on sait qu'un des traits de Hyde est précisément le rictus infernal) et qui voit se profiler une vieille femme. Comme dans l'autoportrait au miroir de la peinture hollandaise du XVII e siècle,46 la peinture de soi en train de se peindre équivaut à un « scénario de la production de l'image » – présence du miroir au moment où l'on écrit, as I write – qui fait l'originalité du texte de Stevenson par rapport à la tradition gothique47 mais débouche paradoxalement sur la mise en question, en crise, en schize, de l'auteur au … 80On pourra se demander pourquoi ce détour par l'histoire de l'autoportrait au miroir dans la peinture hollandaise du XVIIe siècle, et pourquoi avoir choisi ce siècle comme modèle pictural explicatif d'un texte littéraire du XIXe siècle anglais. 5  « The Ideal House », Tusitala Edition, vol. 11  Voir la nouvelle de Dorothy L. Sayers, « The Haunted Policeman » ( 1939), qui reprend une atmosphère et des clichés du Strange Case, et joue sur la perspective trompeuse héritée de la peinture hollandaise et de Van Hoogstraten, explicitement cité par Lord Peter Wimsey (in Striding Folly, Coronet, 1992). Loin d'être un portrait en pied de soi-même, cette confession finale constitue au contraire un précis de décomposition48 dans lequel l'instance auctoriale, en se peignant, s'effacerait peu à peu elle-même. Le regard de Lanyon se retourne en quelque sorte contre son auteur, qui vieillit d'un seul coup, et en meurt. But he had an approved tolerance for others ; sometimes wondering, almost with envy, at the high pressure of spirits involved in their misdeeds ; and in any extremity inclined to help rather than to reprove. Voir Pascal : « Quelle chimère est-ce donc que l'homme ? Cette voix « off » voudrait nous tromper qu'elle ne s'y prendrait pas autrement. Pour pouvoir couler son « peindre » en image, il a dû quitter le chevalet, franchir le seuil de la porte ouverte et retourner non pas dans l'image, mais devant elle. Avant même de faire plus ample connaissance avec la famille qui l'abrite, il découvre dans sa chambre un portrait qui le frappe : ... in the new position of the light I was struck by a picture on the wall. Mais il n'est plus là. 83– Sir Joseph Jekyll (1663-1738) est cité par Pope dans son « Epilogue to the Satires » (Dialogue 1, v. 39) comme étant « a true Whig ».43. Olivier Payeur - Autoportrait au miroir - With the help of KAZoART and our art world experts, you can find original and affordable artwork online and purchase directly from the artists’ studio. 70– en tant que regard peignant Le Peintre dans l'atelier, il est caché derrière le chevalet, dont il se condamne à ne peindre que le revers. Pour Utterson, faire le portrait de Hyde confine à l'autoportrait, peindre son propre visage sous les traits de l'inquiétude. 51La menue figure du peintre chez Van Eyck semble occuper cette fois le premier plan du tableau, même si Stoichita note que Vasari prend sans doute ses rêves pour des réalités, et qu'il n'est pas décidable si Parmigianino tient un crayon à la main, mais justement. His most inspired youthful works are actually his self-portraits: they seem to capture his presence only fleetingly, and he gazes out of the frame at us with a … 94De ce point de vue, le modèle pictural du texte stevensonien serait à chercher encore dans la peinture hollandaise, mais celle de Max Escher dont les Trois sphères II (1946) pourraient représenter une variation analogue sur la transparence et la matité,50 la réflexion de la personne et son effacement, la présence de l'artiste et son absence, ne serait-ce que par rapport à la Main avec sphère réfléchissante de 1935. Si au XVIIe siècle, « l'image de l'artiste au travail réussit à gagner son autonomie », la gravure de Hondius illustre en tout cas un moment de « doute » impliquant « la scission de la personnalité du créateur » qu'on retrouve par exemple chez Samuel Van Hoogstraten et les traités d'art de l'époque : Pour que le peintre puisse représenter l'oeuvre, le faire de cette oeuvre et lui-même, il faut imaginer et assumer une schize : être à la fois dans le tableau et en dehors de lui, être soi-même et, dans le même temps, « un autre ». Dans The Merry Men, une autre nouvelle fantastique de Stevenson (1882), la modeste cuisine d'un cottage écossais est soudain envahie par les reliques d'un vaisseau de l'Invincible Armada - on retrouve l'Espagne - pillé par l'oncle Gordon, objets que le narrateur qualifie de « incongruous additions »3. Artist: César (French, 1921–1998) Title: Autoportrait Au Miroir, 1984 Medium: welded bronze with brown patina Size: 37 x 28 x 16 cm. Autoportrait au miroir. L'armure de Saint-Georges, le personnage qui présente le chanoine à la Vierge, est une surface polie à l'extrême. Ok On perçoit la sobriété des tissus de la redingote marron et de la blouse blanche. Ce portrait vise à ancrer en nous l'image d'une bonhomie générale, celle d'un homme discret, au train de vie modeste. Written By Himself, dans laquelle il parle de lui-même sous les étiquettes « Clarendon » ou bien encore « Mr Hyde » est essentiel pour le texte qui nous occupe, la confession finale du Dr Jekyll. Escher Company – Baarn – Holland. 72La boule et le crâne sont les deux sphères renvoyant une double image de la futilité de l'existence : vanitas vanitatum. ), celle d'Oxford (Ashmolean Museum), de Rotterdam (Musée Boymans-van Beuningen) et de La Haye (Mauritshuis), toutes reproduites dans le catalogue de l'exposition De Rembrandt à Vermeer, Grand Palais (19 février-30 juin 1986), Ed. 96D'autres peintres - on pense aux autoportraits de Bacon. On voit un peintre, visible de dos, en train de se peindre, avec à gauche, un miroir, et à droite, la toile : Le peintre, dont le visage « réel » reste inaccessible, est en train de transposer sa ressemblance du miroir à la toile. This, too, was myself (180). (14.6 x 11 x 6.3 in.) J.-P. Naugrette, 1988. Dans le premier chapitre, Enfield a encore peine à décrire Hyde, préférant s'exprimer de manière négative ou métaphorique,13 avant de s'avouer incapable de décrire Hyde à Utterson (26-28). Ce « Je » censé représenter une personne déréalise cette personne, l'homme devenant son propre pronom : « l'homme n'est plus rien que ce je », comme dit Giacometti. Le Jeune Acteur, 1983. Alain Michon." Jean-Pierre Naugrette, “ Dr Jekyll and Mr Hyde : autoportrait au miroir…”, Sillages critiques [Online], 2 | 2001, Online since 01 July 2014, connection on 10 January 2021. 93On est ici dans la fausse spécularité, dans une perspective dépravée : faux « écho » en tout cas, puisque Utterson ne dit pas du tout la même chose que Poole. Peu à peu, le phallus du crayon écrivant se rabougrit. 10A quoi ressemble ce tableau de maître ? We use Mailchimp as a marketing platform. PROJET 52 | 49/52 - dimanche 6 décembre 2020 | autoportrait au miroir. It represented a woman, still young. Artist: Maurice Georges Poncelet (French, 1879–1978) Title: Autoportrait au miroir, 1929 Medium: oil on panel Size: 34.8 x 26.8 cm. 16  On retrouve ce refus de regarder à la fin du Master of Ballantrae, où Mackellar se refuse à regarder le Maître sortant de sa tombe : mais ce refus émane de raisons techniques, Stevenson ne voulant pas que son roman bascule dans le surnaturel. URL: http://journals.openedition.org/sillagescritiques/3868; DOI: https://doi.org/10.4000/sillagescritiques.3868. Autoportrait au miroir; Self Portrait in the Mirror; Date 1966, printed 2018. Chez tous les auteurs cités, la décoration intérieure repose sur une charge, voire une surcharge mobilière, un goût pour la décoration excessive héritée de la tradition gothique - tentures, rideaux, lits à baldaquin, satin, brocarts, etc. Ironiquement, c'est Utterson, une fois Hyde parti, qui est présenté comme. On aborde ici le paradoxe majeur de l'autoportrait en train de se faire : loin de permettre une meilleure appréhension de soi, la réflexivité débouche au contraire sur l'émergence de l'Autre dans l'autoportrait, comme dans le tableau de Gumpp. Nous voyons la relation de Spilliaert au miroir, à cet objet créateur d’images, osciller entre séduction et répulsion. 50Moins d'un siècle plus tard, Parmigianino fera son Autoportrait dans un miroir (Vienne, Kunsthistorisches Museum, 1524), tableau que Vasari considérait comme l'une des merveilles de son temps : Comme tout ce qui se reflète dans un miroir convexe s'agrandit de près et diminue avec l'éloignement, il fit au premier plan sa main en train de dessiner, un peu agrandie comme la montrait le miroir, si belle qu'elle semble vraie.23. Par la suite, il installera un grand miroir pour s'éviter de traverser la cour sous les traits de Hyde : c'est ce « cheval-glass » que Poole et Utterson remarqueront avec effroi après l'assaut final (140). (13.7 x 10.6 in.) Ce que le miroir présente désormais, c'est le scénario de la production de l'image dans son ensemble.