Les résidus des usines, communément appelés les écumes et la bagasse, sont réacheminées aux agriculteurs afin d’être utilisées comme fertilisants dans les plantations. À partir de cette année-là, les champs de canne se sont étendus partout, grandement aidés par l’arrivée de nombreux travailleurs immigrés. Forte de bons résultats, la SAB a entrepris une politique de diversification de ses activités il y a une dizaine d’années, en prenant des participations, notamment dans l’industrie rhumière. La Canne à sucre reste longtemps inférieure à celle du Café. Aimant la chaleur et l’humidité, la canne à sucre a trouvé l’emplacement idéal propice à son enracinement sur l’île de La Réunion. La canne à sucre, plante tropicale, de la famille des graminées, se développe dans les régions chaudes, situées entre les parallèles de 30 ° de latitude nord et 30 ° de latitude sud, zone de chaleur constante. En fait personne ne vient à bout d’une plante indigène, ni les sucriers, ni les pesticides ni l’état Français aussi toxique qu’il puisse se vouloir. L’économie et la vie sociale s’étant structurées autour de sa culture, il convient de dire qu'elle valorise l’image agricole de la Réunion tout en préservant sa renommée de délicieux produits sucrés. Provenant de Mélanésie, particulièrement riche en saccharose, il s’agit d’une grande graminée tropicale herbacée ayant un roseau de 2.5 m à 6 m de haut. Recolte de la canne sucre en guadeloupe - Duration: 1:15. Depuis plus de 200 ans, la canne à sucre est l’activité-clé de ce département français de l’océan Indien. En raison du relief particulier de l’île, les champs de canne sont établis sur la partie côtière de la Réunion, ressemblant à un collier végétal vert … Environ la moitié de cette production est destinée au marché des sucres spéciaux (blonds, roux, bruns, foncés…) sur lequel La Réunion est leader en Europe, l’autre moitié est du sucre brut destiné au raffinage pour devenir du sucre blanc très majorit… La canne à sucre est une graminée : elle produit des graines, mais la reproduction est essentiellement assurée par bouturage (reproduction asexuée).Dans la nature, la canne à sucre finit par se coucher, et des bourgeons et leurs racines se développent à chaque nœud et à la tête, ce qui lui permet de coloniser jusqu'à une distance de 2 voire 4 mètres selon la taille de la plante. C’est en tout cas une information inquiétante pour la filière canne-sucre à La Réunion. Elle fut causée par la première chute des prix du sucre, due à la progression de l'industrie betteravière en France et de l'ouverture du canal de Suez, coupant l’accès du cap de Bonne-Espérance. Le ver blanc mit en danger la culture de la canne à sucre, provoquant des pertes massives de la production cannière lors des deux décennies suivantes jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée pour lutter contre ce parasite. Redevenue française en 1815, l’île se lance dans l’industrie sucrière moderne. Le jus de la canne à sucre nous offre également un Rhum de haute de qualité. Ce qui correspond à un effectif de 6 300 à 10 000 personnes concernées sur la période étudiée. Grâce à la transformation de bagasse en électricité, c’est aussi une source d’énergie importante pour La Réunion. La canne à sucre est principalement utilisée pour la production de sucre et de rhum, mais des coproduits sont aussi fabriqués : environ 12% de l'électricité produite sur l'île provient de la combustion des restes de la canne (la bagasse), symbolisant une énergie renouvelable à la place des 100 000 tonnes équivalentes en charbon. Le restaurant La Canne à Sucre 2 propose des repas, salades, sandwichs variés et glaces sur place ou à emporter. La qualité du sucre réunionnais se mesure par la diversité de son usage. See photos (3) Back to the list. Sur l’île de La Réunion, le secteur de la canne à sucre est confronté à des difficultés économiques. La Canne à Sucre 2 restaurant serves meals, salads, a variety of sandwiches and ice creams to eat in or take away. Les trois syndicats agricoles de La Réunion et le groupe sucrier Tereos ont trouvé mardi soir un accord sur le prix de la tonne de canne à sucre, après plusieurs semaines de conflit. La canne à sucre est la culture dominante sur l’île de La Réunion, occupant environ 24 000 hectares, soit 57 % de la surface agricole utile. L'économie générée par cette plante agricole est donc essentielle pour la région. Elle a besoin de chaleur et d'humidité pour pousser. A quel point les agriculteurs sont-ils exposés à ces substances ? Une multitude de produits dérivés est créée, au grand plaisir des amateurs de sucre! Un truc sans avenir et polluant, pour lequel tout un environnement toxique a été mis en place et qui finit logiquement par s’effondrer sur lui-même. S et ses dimensions restreintes (2 512 km2) qui permettent la pénétration des influences océaniques lui donnent un climat tropical maritime, avec alternance de deux saisons : l'une très humide et chaude, l'hivernage (de novembre à avril), l'autre relativement sèche et un peu fraîche (de mai à octobre). Par la suite, il y eut la concentration des exploitations qui entraîna l’agglomération des industries. Canne & autres activités. Le traitement d’une tonne de canne à sucre génère en moyenne 320 kg de bagasse à la Réunion selon le groupe sucrier Tereos (1). La canne à sucre, constamment aspergée par au moins une quinzaine de produits différents Mais aux Antilles françaises, quatre ministres de l’Agriculture successifs accordent à partir de 1981 une effarante autorisation de mise sur le marché (AMM), suivie de dérogations qui se poursuivront jusqu’en 1993. Cela fut le début du processus de concentration, les plus petits propriétaires délaissant leurs moulins artisanaux pour apporter leur production à l'usine des propriétaires voisins plus fortunés. La récolte débute aux alentours du mois de juillet et se poursuit pendant plus de vingt semaines jusqu’à la fin du mois de novembre. Sucre roux ou sucre blanc, savoureux et étonnants, les dérivés de la canne à sucre sont nombreux : rhums millésimés, sirops, cocktails… Cette plante vivace tropicale, à la fibre juteuse et sucrée, comporte des tiges colorées, hautes et robustes ainsi que de longues feuilles vertes, claires et brillantes. La canne à sucre était la dernière grande plante cultivée qui n’avait pas son génome séquencé. « Ce sera la première fois dans les Outre-mer qu’un tel projet voit le jour. Car à la Réunion le Cannabis cause un gaspillage de ressources d’état innommable, pour une guerre sans fin, il s’en cultive dans tous les coins. La position de l'île aux abords de 21° de lat. Les raffineries de l'île conçoivent des sucres de qualité de nuances de couleurs variées et de saveurs différentes. La canne à sucre fut d’abord implantée dès le 17ème siècle , sa production débuta vers le XIXème siècle. Les champs d’épices furent même abattus pour lui laisser tout l’espace. L’île produit des sirops de canne naturels ou aromatisés ainsi que des gelées et bonbons et de la mélasse. La campagne sucrière 2020 se termine sur une très forte baisse de la récolte de canne à sucre. En raison du relief particulier de l’île, les champs de canne sont établis sur la partie côtière de la Réunion, ressemblant à un collier végétal vert qui se perle de nuances roses au moment de la floraison de juin. En 2019, elle occupe 54 % de la surface agricole utile (SUA), soit 22 700 ha , et fournit à l'agriculture locale et, plus généralement même, à l'économie réunionnaise, le premier produit d'exportation, le sucre de canne. Les usines sucrières regroupent la production des petits planteurs. Sucre, rhum, mais aussi alimentation animale, énergie, fertilisant, paille… Sur ce territoire contraint, tous les coproduits de la canne à sucre sont optimisés, créant ainsi une énergie circulaire et durable… du champ au champ. La canne à sucre est une herbe géante tropicale de la famille des graminées, dont la tige a la particularité de stocker un sucre cristallisable, le saccharose. Les teneurs en K X normales observées sont de 1,2 X (K X MS) dans les feuilles à 5 mois et 0,6 X IK X HS) dans les On espère juste que cet endroit t'ira car c'est un lieu assez exceptionnel. Sur l'île, la récolte se fait encore au sabre, dans la pure tradition créole. La Réunion : fin du conflit autour du prix de la canne à sucre. Occupant 55% des surfaces agricoles et contribuant au revenu de plus de 15 000 employés, la production annuelle s’élève à environ 200 000 tonnes de sucre, ce qui représente 80% des exportations de l'île. En effet, plus de 1000 espèces de plantes se sont graduellement établies, au bon vouloir des courants marins, des cyclones et des migrations. A La Réunion, la culture de la canne à sucre s'étend sur le littoral, entre 300 et 800 mètres d'altitude. La canne à sucre à la Réunion @Eagle L’identité réunionnaise se caractérise par la canne à sucre, véritable source de richesse pour la Réunion. Préfecture de La Réunion 14 décembre 2018 Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt 1 ITINÉRAIRE TECHNIQUE DE LA CANNE A SUCRE Ce document a été rédigé à partir des travaux réalisés par le CIRAD, eRcane, le CTICS, et le RITA anne. En 1848, après l’abolition de l’esclavage à Bourbon arrivent les premiers travailleurs engagés. La Réunion abandonne au XIXème siècle la culture du caféier, du giroflier et du cotonnier en faveur de celle de la canne à sucre après une série de cyclones entre 1806 et 1807. Dès lors les planteurs n'ont plus aucun bénéfice, et le déficit des usiniers est considérable ; 20 fr. Au XIXe siècle, la richesse et l'économie de La Réunion dépendaient presquentièrement de la production de la canne à sucre. La superficie consacrée à la canne (22 664 ha) correspond à environ 52,94 % de la superficie agricole utilisée de La Réunion. La culture de la canne à sucre est une activité agricole traditionnelle de l'île de La Réunion, département d'outre-mer français dans l'océan Indien. [Reportage] A La Réunion, la canne à sucre se cherche un nouveau souffle (1/2) Publié le : 28/07/2018 - 08:14 Modifié le : 03/12/2018 - 03:25. Au XIXe siècle, la richesse et l'économie de La Réunion dépendaient presqu’entièrement de la production de la canne à sucre. La canne est et restera le cœur de métier de la SAB et sa principale activité, l’entreprise étant le principal acteur de la filière canne à La Réunion. La quantité ayant augmenté drastiquement au cours des années. Super ! Santé publique France publie les résultats d’une estimation réalisée pour la période allant de 1960 à 2014. P. F. CHABALIER La canne à sucre est cultivée sur 35 000 ha dans des conditions très variées à la Réunion. Les champs de canne à sucre sont les principaux éléments du paysage de La Réunion, particulièrement dans l'Est. « Li Lé sucré et li lé bon » est une phrase couramment dite par les planteurs signifiant : La canne à sucre est sucrée et elle est bonne ». L'économie générée par cette plante agricole est donc essentielle pour la région. Il compte aussi 12 sucreries et 7 distilleries autour de la canne. Arrivée à maturité, la canne … Félicitations, votre coeur est plein d'amour pour l'île de la réunion! C’est la bagasse, la fibre de canne à sucre résiduelle après le broyage, qui est utilisée comme combustible durant la période de récolte sucrière. 50. En 1931 et … Près de 2 millions de tonnes de canne permettent aujourd'hui de produire un produit alimentaire, le sucre. L’une des dernières difficultés majeures eut lieu dans les années 1980. Géographie Cycle 4 - La filière canne-à-sucre à La Réunion. Sur place, la récolte de la canne à sucre se fait encore de manière traditionnelle au sabre. L’un des bons côtés de la domination britannique fut l'implantation de la canne à sucre, qui supplanta rapidement les cultures vivrières. Après deux mois de conflit, un accord a été trouvé sur le prix de la tonne de canne à sucre à La Réunion. Canne à sucre en Guadeloupe : 5,2 millions pour la trésorerie des planteurs et la relance de la filière 6 novembre 2020, par Témoignages.re; Canne-fibre : la Région Réunion et la Chambre d’agriculture pensent-elles que les planteurs croient au Père Noël ? Les teneurs en K X normales observées sont de 1,2 X (K X MS) dans les feuilles à 5 mois et 0,6 X IK X HS) dans les tiges à la récolte. Près de 3 400 exploitations consacrent tout ou partie de leurs activités à la culture de la canne à sucre. La canne à sucre a fait son apparition vers 1663, grâce aux premiers colons qui se sont évertués à se procurer des plants. C’est ainsi que la canne est devenue la culture d'exportation exclusive de Bourbon. Cette caractéristique géographique fait en sorte que deux techniques de récolte sont utilisées : la coupe traditionnelle à la main (la plus fréquente) et la coupe mécanisée, qui ne peut être employée que sur des parcelles convenablement grandes et nivelées pour recevoir les moissonneuses. Elle est également encore aujourd’hui associée à l’utilisation de nombreux pesticides. Grâce à la culture de la canne à sucre , la vie économique et sociale des réunionnais a pu s’organiser. La culture industrielle de la Canne à sucre sur l’Île de la Réunion, c’est peu comme l’industrie automobile de la rust-belt Américaine. Ils s’en servaient pour fabriquer un alcool artisanal appelé de la raque ou du flangourin, connus sous le nom de rhum de Bourbon. À La Réunion, les champs de canne à sucre font partie intégrante du paysage et de l'économie de l'île depuis plus de deux cents ans. La Réunion est la première zone de production de sucre de canne Français : 210 000 tonnes. LA CANNE A SUCRE A LA RÉUNION 415. nant sentir : dans la métropole le sucre de la Réunion est tombé à 200 et même à 180 fr. 2 La canne à sucre est la culture principale de l'île de La Réunion et la maîtrise de l'enherbement y repose en grande partie sur le désherbage chimique (Marnotte et al., 2010), si bien que les herbicides canne à sucre représentent le premier poste de consommation de pesticides à La. Occupant 55% des surfaces agricoles et contribuant au revenu de plus de 15 000 employés, la production annuelle s’élève à environ 200 000 tonnes de sucre, ce qui représente 80% des exportations de l'île. 2:04. Elle devra impérativement, dans un avenir proche, fortifier ces appuis pour continuer à subsister. Elle se multiplie par bouturage, c’est-à-dire en détachant un fragment de la plante mère pour le placer ensuite dans un milieu où il prendra racine. Les professionnels s’inquiètent sur le devenir des aides de l’État. La canne à sucre est principalement utilisée pour la production de sucre et de rhum, mais des coproduits sont aussi fabriqués : environ 12% de l'électricité produite sur l'île provient de la combustion des restes de la canne (la bagasse), symbolisant une énergie renouvelable à la … Elle montre une nouvelle fois que sa survie ne dépend pas des Réunionnais, mais de la stratégie que décidera de suivre Tereos, le propriétaire des deux dernières usines sucrières de La Réunion. De 1981, date de son apparition à la Réunion, à 2007, le ver blanc a fortement mobilisé les équipes de recherche du Cirad. Le traitement d’une tonne de canne à sucre génère en moyenne 320 kg de bagasse à la Réunion selon le groupe sucrier Tereos Les habitants saperçurent rapidement que l'exploitation des roseaux et l'extraction de la sève sucrée nécessitaient des moyens techniques que les petits planteurs ne pouvaient soffrir. Je n’imagine pas un seul instant l’île de la Réunion sans les champs de cannes à sucre…. la canne à sucre à La Réunion Résultats de l’enquête statistique réalisée en 2014 sur les pratiques culturales La canne à sucre est la culture dominante sur l’île de La Réunion, occupant environ La canne à sucre, si elle est une culture d’hier et d’aujourd’hui, est aussi une filière d’avenir. Découvez-le ! La voie chimique est privilégiée par les planteurs car elle nécessite moins de main-d’œuvre qu’un désherbage manuel. Bien que l'île de la Réunion représente un lieu de vacances exotiques paradisiaques auprès des touristes, l'agriculture locale se concentre d’abord sur la culture de la canne. La canne à sucre (saccharum Officinarum) est une plante de la famille botanique des graminées comme le maïs, le blé ou le riz. ; or il revenait à 216 fr. La canne bonbon, une richesse réunionnaise. Partagez avec vos amis et partagez l'amour 974. Avec une centaine de microclimats et de sols d'âges divers, La Réunion comporte des conditions d'installation spécifiques à l'implantation d'une flore groupée en 116 habitats et quatre types d’environnements naturels. La canne à sucre est la culture la plus répandue à la Réunion. À La Réunion, les champs de canne à sucre font partie intégrante du paysage et de l'économie de l'île depuis plus de deux cents ans. Musée Stella Matutina: Le musée de la canne à sucre de la Réunion - consultez 541 avis de voyageurs, 287 photos, les meilleures offres et comparez les prix pour Saint-Leu, Ile de La Réunion sur Tripadvisor. La canne à sucre était déjà présente dans l’île au début de la colonisation, sans que l’on sache comment elle a été introduite. Ils l’utilisaient aussi en tant que fourrage pour le bétail. LINFO.RE – créé le 16.11.2020 à 17h14 – mis à jour le 16.11.2020 à 17h28- 564 'Sophie Fontaine' La colonie connut, entre 1850 et 1860, lune des époques les plus bénéfiques de son histoire. Celle-ci s’étale chaque année de juillet à décembre. Des tonnes de pesticides « De 1977 à 2014, on estime à 232 tonnes la quantité totale de glyphosate appliquée sur la canne à sucre », note par ailleurs Santé publique France. Jusqu'en 1848, le café demeura la culture d'exportation principale. La campagne sucrière 2020 se termine sur une très forte baisse de la récolte de canne à sucre. Plus qu'un peu de patience pour l'atteindre. Sucre, rhum, mais aussi alimentation animale, énergie, fertilisant, paille…. Découvrir la filièreVoir le film La campagne sucrière 2020 est en cours Total de cannes à sucre broyées (en tonnes) 1 526Read more 0% La filière Canne-Sucre Aujourd'hui, La Réunion est le principal producteur européen de sucre de canne. Cela fut le début du processus de concentration, les plus petits propriétaires délaissant leurs moulins artisanaux p…